Si quelqu'un a du temps à vendre… je prends !

De nombreuses échéances sont passées depuis le début de l'année... La traduction française du livre d'Ingo Titze est en cours d'édition, la Journée Mondiale de la Voix 2014 est derrière nous (ou presque : vous avez été nombreux à me demander si la conférence serait diffusée sur le web, et Antoine Giovanni insiste beaucoup pour que je trouve une solution pour la mettre en ligne. J'ai résolu hier pas mal de contraintes techniques, ce projet-là devrait donc pouvoir prendre forme très bientôt...). Lorsque je relis mon post du 31 décembre, je me rends compte que "seule" l'organisation du congrès afrop est encore d'actualité dans la to-do-list de l'époque... Sauf que.

Sauf que bien sûr, de nombreuses nouvelles idées germent quotidiennement et viennent se greffer sur un planning déjà délirant, et je dois bien me rendre à l'évidence : les semaines ne comptent que 7 jours. 7 jours dont deux et demi consacrées à l'école d'orthophonie (qui en mériterait le double, en cette période de fin d'année universitaire, réforme de la deuxième année, dossier d'habilitation du diplôme et autres réjouissances comme l'organisation du councours), une et demi consacrée à la pratique libérale, une à l'activité hospitalière, deux à la recherche, et une à la valorisation de mon travail (site internet, blog, réseaux sociaux, newsletter...)... Oui, vos calculs sont bons, ça fait un total de 8 jours par semaine ^^ ! Et encore, je compte à minima, je n'inclus pas la facturation, la comptabilité, l'afrop, ni les tâches bassement domestiques. Bref ça fait bien longtemps que j'ai fait une croix sur les week-ends, et je commence aussi, lentement mais sûrement, à rogner sur les nuits... Mais je ne suis pas là pour me plaindre, j'ai la chance d'avoir une passion. Dévorante certes, mais une passion quand même !

Donc j'ai plein d'idées disais-je. Et de nouvelles échéances... D'abord une conf' pour la Voice Foundation à Philadelphie à la fin du mois (tiens ça me fait penser que je dois mettre mon ESTA à jour), un article à expertiser pour Journal of Voice, un autre à envoyer pour publication après correction de l'anglais par un natif, un troisième à présenter à la prochaine réunion d'équipe du LPL, etc., etc.

Tout ça pour vous dire que je vais avoir un peu de retard pour la Newsletter de mai... Me pardonnerez-vous ? Dans les mois qui viennent, il est d'ailleurs possible que les newsletter prennent une forme un peu différente. Ça ne va probablement pas aller dans le sens d'alléger ma charge de travail, mais vous savez bien : "Quand on aime, on ne compte pas !" Je vais donc immédiatement cesser de faire le compte de mes activités, projets et échéances, je vais taire les nouvelles idées pour garder les surprises entières et... je vais me remettre au travail ! Un samedi ? Ben oui, un samedi, pourquoi ?!

Finalement, le temps est une chose toute relative...

#news

Posts à l'affiche...
Posts récents...